Association Régionale d'Éco-construction du Sud-Ouest

Dernières nouvelles d'ARESO

L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L'ASSOCIATION ARESO S'EST DÉROULÉE
LE SAMEDI 2 AVRIL 2016 À LA MAISON DE L'ÉCONOMIE SOLIDAIRE

(73 chemin de Mange pommes à Ramonville)

À l'ordre du jour :
- Rapport moral et d'activité 2015
- Rapport financier 2015
- Adoption des rapports moral et financier
- Élection de membres au Conseil Collégial
- Projet d'activité 2016

Nous nous sommes retrouvé-es à une petite quinzaine et avons fait le point sur une année 2015 qui a vu la maquette d'ARESO appréciée à sa juste valeur en plusieurs occasions (voir la Gazette N°54 d'avril 2016). Petite déception, le petit nombre de rencontres des membres d'ARESO vis à vis de ce qui avait été prévu il y a un an. Gageons que 2016 saura rattrapper ce retard.

L'après-midi, réservée à la définition des actions 2016, s'est révélée riche en échanges et dynamique dans les prévisions d'actions, d'ateliers et de productions.

Le rapport de l'Assemblée Générale est en ligne ici et le tableau d'inscription pour nos activités 2016 (inclus dans le rapport) .


Et... pour continuer à soutenir ARESO, le bulletin d'adhésion est téléchargeable en cliquant sur ce lien.

Bonnes lectures, et au plaisir de vous retrouver dans nos groupes de travail et événements.


La rédaction

L'atelier "Expositions/communication" s'est réuni

Cela s'est passé jeudi 14 avril au matin. Alain C., Isabelle, Juliette et Pascal ont travaillé à partir de l'existant. Rapport rédigé par Isabelle :

La priorité doit être donnée à améliorer les prochains rendez-vous d’ARESO, à savoir la tenue de stands-démonstrations (MES, Biocybèle, Erable-31...)
1) Améliorer les outils existants
flyer
•  Plaquette ARESO : OK

•  Flyer (1/3 de A4) : remonter le texte pour qu’il ne semble pas tronqué, revoir l'image de fond du titre

• EXPO "modes constructifs" (vocation = accompagner la maquette) : à compléter par 1 ou 2 panneaux sur des constructions / bardage bois. Alain C. envoie des photos à Isa qui les met sous forme de panneaux

• Intitulés des modes constructifs de la maquette ARESO : Faire des « bandeaux-titres ». Isabelle propose des bandeaux verticaux de photos de chantiers ou bâtis (a positionner sur les montants verticaux de la maquette)

• Lisibilité d’ARESO : Vocation = positionner les valeurs portées par ARESO réalisation de 2 panneaux (format A3 portrait) :
Charte ARESO (Isabelle)
Les valeurs d’ARESO / Enjeux de l’Eco-construction (Pascal)


2) Compléter les outils existants

Prochains Rendez-Vous

  • Vendredi 29, samedi 30 avril et Dimanche 1er mai : Bazar au Bazacle à Toulouse, forum des luttes qui fête ses 10 ans. Proposition de participer à un mini-alternatiba, avec une maquette à construire par le public. Programme du Bazar ici
BaB

  • Dimanche 15 et lundi 16 Mai : Biocybèle, foire Bio à Graulhet (Tarn)
biocybele

Les formations de 2bouts : (Plus d'infos sur leur site)
• Principes et conceptions de l’ossature bois     2 au 6 mai 2016
• Le sol, les plantes, les buttes (selon les principes permacoles)     6 au 8 mai 2016
• La plomberie en pratique     Samedi 14 mai 2016
• Construction bottes de paille sur ossature bois     16 au 20 mai 2016
• La construction terre-paille     Jeudi 19 mai 2016
• Formation RFCP - Propaille     23 au 27 mai 2016
Notre partenaire 2bouts organise également une Assemblée Générale "pédagogique", conviviale et festive le 22 mai prochain (cf annonce ci-contre).

Écorce Ariège
• Apprendre à réaliser soi-même des enduits chaux-chanvre, jeudi 5 et vendredi 6 mai, 9h - 17h30 à Montoulieu
• Construire en bottes de paille, jeudi 12 mai, 18h30 à Loubières, Jardin Botanique
Contact : 05 61 05 70 51 / ecorce@ecorce.org

ECOBÂTIR, Rencontres de printemps 2016 à Genève – 14-16 mai 2016
Un thème de débat : "Résistance et implication citoyenne ou comment la lutte collective peut créer du commun et des possibles"
Infos, inscriptions, ici



Appels à bonnes volontés

Le 29 avril après-midi pour installer notre stand au Bazar au Bazacle, puis les 30 avril et 1er mai après-midi pour l'animer. Contacter Pascal (contact@areso.asso.fr, 06 3242 22 67)

Le Bazar au Bazacle a lui-même besoin de bénévoles pour fonctionner. Un exemple des tâches prévues (par tranches d'une demie-journée) :
        • 25 et 26 avril de 10h à 18h => 3 personnes pour des rotations en camion (récupération de matériel Alternatiba / Usine / CCAS)
        • 27 avril à 9h30 à 18h => 10 personnes pour du montage de chapiteaux, barnums et gradins, signalétique, habillage site, montage expo...
         • 28 avril à 9h30 à 18h => 8 personnes pour finir les taches de la veille
         • 28 avril à 19h => RENCONTRE APERO DES BENEVOLES ET DES PARTICIPANTS
         • du 29 avril au 1er mai de 10h à 02h => 35 personnes pour assurer l'accueil, le bar, la restauration, le nettoyage, la sécurité, de l'aide technique... Un nouveau poste! les collecteurs et collecteuses qui nous aiderons à récupérer les manches et les participations libres sur les spectacles (chapeaux et gamelles fournies!)
       • 2 mai de 10h à 18h => 8 personnes pour du démontage de chapiteaux, barnums et gradins... et tout le reste.
Contacter Audrey pour s'inscrire : bazarobazacle@gmail.com


• EXPO "cycle de vie des matériaux" : Vocation = compléter la matériauthèque, reprendre les données relatives aux liants, cycle de vie, empreinte écologique, énergie grise...
Isa s'occupe d'un 1er jet

• EXPO "Isolation écologique" : Vocation = diffuser des données de base sur une thématique très actuelle. Juliette s'occupe d'un 1er jet des 4 panneaux :
1 – pourquoi et où isoler sa maison (déperditions thermiques...)
2 – à chaque bâti son isolation (selon catégories de bâti)
3 – confort d’hiver & confort d’été : comment adapter sa maison en bioclimatisme
4- comment choisir le bon isolant : tableau comparatif des isolants (remanier/compléter le tableau/Maison Ecologique)

• EXPO "concevoir une maison écologique" : Vocation = caractériser la conception architecturale écologique. Alain C. s'occupe de faire la synthèse des valeurs essentielles, telles que implantation, volumétrie, bioclimatisme, matériaux...


Une liste de diffusion a été créée pour que les membres de l'atelier puissent échanger sans oublier personne. Si vous souhaitez en faire partie, contactez Pascal (contact@areso.asso.fr).



Derniers échanges sur le web

Une question de l'ami John Foy a lancé un débat sur le réseau de notre association du 26 mars au 1er avril derniers :
"Pour l'isolation du sol, entre solives bois sur un vide sanitaire, je voudrais utiliser l’ouate de cellulose. Est-ce que c'est conseillé de poser une pare-vapeur dans les caissons (fait avec de l'OSB au fond des solives) avant de poser l'ouate de cellulose ?
Ou peut-être il faut mieux poser l'ouate de cellulose d'abord, et ensuite agraffer la pare-vapeur sur les solives avant de fermer avec les lames du plancher...
Ou, si non, de ne pas utiliser une pare vapeur?
Qu'est ce que vous en pensez?"

Pas de déchaînement de passions, mais un riche débat, qui a même eu deux ramifications sur la fin.Nous retiendrons quelques éléments techniques en attendant que John donne les résultats du choix qu'il a effectué :

Un vide sanitaire (VS)peut :
- Ne pas être ventilé pour des planchers béton sur sol non humide.
- Être très faiblement ventilé pour des planchers béton sur sol humide en présentant un rapport de la surface totale de ventilation à la surface du VS : Sventil‹ 3/10 000
- Faiblement ventilé pour des planchers bois ou métal quel que soit le sol avec :
3/10 000 ‹ Sventil‹ 3/1000
- Ou fortement ventilé (rarement réalisé) : Sventil> 3/1000
Dans le cas particulier d'une maison individuelle qui utiliserait le gaz comme source d'énergie principale ou secondaire, le DTU 61.1 (P45-204/INS d'avril 82) donne comme instruction relative aux aménagements généraux (sept.2003), que l'amenée d'air indirecte doit satisfaire à certaines dispositions, notamment que l'air extérieur peut transiter par un vide sanitaire ventilé, celui-ci étant alors considéré comme un local.
Ce local, le vide sanitaire, est dès lors considéré comme ventilé, lorsque la section totale libre des ouvertures est au moins égale à 5 pour dix mille de sa surface horizontale.
(Ou encore S(urface) des ouvertures en cm² ≥ 5 x S du VS exprimée en m²)

Filio Gaspar

Pour info dans les règles pro de la construction paille, dans la chapitre gestion de la vapeur d'eau,on a la réponse avec les règles à appliquer: sd=mu*e (diffusion de vapeur d'eau). Cependant, ils parlent des murs et des toitures mais pas des planchers: si on prend l'exemple du mur composé comme suit : plaque intérieure/frein vapeur/isolant/plaque/enduit extérieur, alors sdext<sdint/5, le plancher de John serait composé comme cela sans enduit extérieur?
Ci joint un doc très bien sur la construction bois et l'étanchéité à l'air:
http://www.rt-batiment.fr/fileadmin/documents/RT2005/etancheite/carnetsdetails/
MAJ_20110104/01_Memento_Etancheite_COB.pdf

Pierre Routurier

Surtout pas 2 freins vapeur. Dans nos contrées, Il faut le côté chaud de l'isolation plus ouvert à la vapeur que le côté froid, la plupart du temps. Il peut arriver une inversion de migration de vapeur c'est pourquoi les fabricants proposent aujourd'hui des vario mais bon...
Je me rends compte que j'ai oublié de demander la région de John. Car il y a une différence de comportement entre le climat océanique, continental et méditerranéen. En climat méditerranéen,
les risques de condensation sont bien plus faibles.
Nicolas Canzian

j'ai suivi vos échanges avec attention comme toujours, et je me permet d'apporter une petite contribution car j'ai fait des recherches récentes à ce sujet :
- il est difficile de trouver la valeur Sd de l'EPDM. En cherchant sur les forums, j'ai trouvé une réponse qu'a fait un fournisseur (Firestone) a quelqu'un qui avait fait la demande :
"La valeur Sd de la membrane RubberCover est de 90 (m) avec une variabilité de 30%"
- pour la question de la condensation via la vapeur d'eau qui pourrait remonter du vide sanitaire, je vous conseille de lire cet article (ou du moins la partie "risque secondaire") qui explique bien cette problématique qualifié de "condensation d'éte" : http://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=10436
- pour les calculs statiques (qui malheureusement ne prennent pas en compte la problématique de la condensation d'été), j'utilise ce site que je trouve génial malgré quelques défauts de traduction : https://www..u-wert.net (il faut s'inscrire si on veut sauvegarder ses compositions)

Enfin, concernant le cas de John, je serai favorable à :
- bien ventiler le vide sanitaire
- mettre en fond de caisson un pare pluie rigide type agepan (très ouvert à la vapeur d'eau) et non pas de l'OSB4
- mettre côté chaud une pare vapeur hygrovariable

Et pour faire le raccord pare vapeur du sol / enduit du mur, il faut utiliser un non-tissé autocollant avec grillage type CONTEGA : https://fr.proclima.com/produits/assemblage/rubans-raccord/contega-pv
Elian Latour

À suivre...

ANNONCE IMPORTANTE

AG2bouts


Paroles volées

Le 7 avril dernier, l'association AERA ((Actions, Etudes et Recherches sur l’Architecture, l’habitat et la ville) inaugurait son nouveau local, le CCHA (Centre des Cultures de l'Habiter), en compagnie des architectes Patrick BOUCHAIN et Paul BLANQUART. L'occasion de recueillir de bonnes idées et analyses, et quelques aphorismes bien sentis. Florilège...

P. Blanquart : "La pyramide, c'est la pétrification de la hutte" — "Avec Galilée, Descartes, Louis XIV (sic), l'habitat est devenue une machine (mécanique, industrielle), et les habitants travaillent pour la machine (fonctionnalisme, logistique)" — "Aujourd'hui, qu'est-ce qu'habiter ? C'est la merde !" — "Il faut inventer une nouvelle culture de l'habiter, remplacer la logistique par les champs relationnels" — "On n'a jamais appliqué la citoyenneté (...) on a vécu une république, mais jamais une démocratie".

P. Bouchain : "La nécessité construira le changement, pas nous" — "Tous les habitants n'ont pas les mêmes droits : dans ce monde dit global, nous n'arrivons pas à considérer les migrants comme habitants chez nous" — "L'habitat social est financeé par l'épargne populaire (le livret A), il est donc À NOUS" — "Ne détruisons pas les HLM remboursés par les loyers, sous prétexte de bénéficier de subventions pour reconstruire : donnons plutôt l'argent de la démolition aux habitants pour qu'ils restaurent eux-mêmes"

Vivifiant si l'on considère le parterre (c'est le cas de le dire vu le manque de chaises) invité (spécialistes et étudiant-es en archi)

La lettre d'information d'ARESO est une publication bi-hebdomadaire de l'Association Régionale d'Éco-construction du Sud-Ouest. contact_at_areso.asso.fr - http://www.areso.asso.fr/